Les événements à la Une

 

      

Cliquer sur l’image de votre choix pour l’agrandir …      ou voir ci-dessous les informations en détail

Pour demander une publication de votre événement sur le site de l’UP Arbois, cliquez sur ce lien

 


LA COLLECTE DU DENIER 2019…

L’Église en France est pauvre financièrement, et vit essentiellement du temps donné avec générosité par les prêtres, les salariés et les bénévoles. Nous devons le savoir et le faire savoir. Elle n’a pas les moyens de beaucoup indemniser les prêtres, ni de salarier beaucoup les laïcs embauchés, ni d’embaucher. Et nos prêtres ont évidemment besoin d’un salaire minimum pour assumer les dépenses du quotidien (la voiture, les assurances, l’habillement, la nourriture).

C’est justement la raison de cette collecte annuelle du Denier. C’est grâce à elle que le diocèse leur verse un petit salaire et règle les charges sociales correspondantes. Nous sommes donc tous concernés par cette collecte du Denier. Nous comptons sur vous pour participer à la collecte du Denier, votre don quel qu’en soit le montant est important. Pour bénéficier de la déductibilité fiscale, votre chèque doit être daté au plus tard du 31 décembre 2019.

Lire la lettre du Denier de novembre 2019


BIOÉTHIQUE : Mgr DUFOUR S’EXPRIME SUR LE PROJET DE LOI

Lire la prise de position de notre Évêque


LIVRE DU MOIS de DÉCEMBRE – Veilleur, où en est la nuit ? – Adrien CANDIARD

En ce temps de l’Avent où les évangiles invitent les catholiques à veiller, à préparer le chemin du Seigneur, à se réjouir, à accueillir et à contempler, et alors même que nous vivons dans un pays «obsédé par son désespoir», le petit livre du frère dominicain Adrien Candiard traverse ces appels et ce constat en nous rappelant notre vocation profonde, –à rebours de l’air du temps–, à être des «professionnels de l’espérance».

Pour le Fr. Candiard, cette espérance dont doivent témoigner les chrétiens est d’abord une urgence, la lumière qu’il faut mettre sur la table pour qu’elle rayonne sur un monde qui a perdu toute espérance.

Et cette espérance n’a rien à voir avec l’optimisme béat et ses faux espoirs : l’idéalisation d’un passé à restaurer, ou l’avenir sublimé grâce aux progrès de la science. Elle est aussi étrangère à l’exaltation apocalyptique à la mode.

L’espérance chrétienne est fondée dans la foi en la présence de Dieu au milieu de nous, aujourd’hui. Présence que nous n’avons pas à «attendre» puisqu’elle nous «est donnée» dès maintenant, et que la seule difficulté c’est de la reconnaître et de l’accueillir. En cela nous sommes déjà dans l’éternité, dans le Royaume de Dieu. Et c’est par cette espérance vivante, au-delà de toutes les épreuves, que peut brûler en nous la flamme de l’Amour.

 Adrien CANDIARD – Veilleur, où en est la nuit ? 112 pages, 10,00€

Ouvrage disponible à la Bibliothèque Saint Raphaël à Calas